07 juin 2009

Loin d'être acteur

Il ne pleut jamais en Bretagne.... sauf quand on est dehors!
Et c'était le cas pour Machun ce premier samedi de juin, anniversaire du débarquement, et jour choisit par "La Chapelle Gaceline" pour organiser sa fête de la musique.
Machun s'était retrouvé là par un concours de circonstances. Il avait rencontré, deux semaines auparavant, un groupe de "rock sans cible": "Les bas de Jeanne".
Et, de fil en aiguille (ou de bières en calva, suivant les coutumes), la proposition de jouer ensemble sur une des scènes du bled fut acceptée.
Voilà comment l'on se retrouve à jouer sur une semi-remorque, qui a deux avantages : la longueur (nous avons pu monter tout le matos des deux groupes côte à côte), et le toit (qui nous protégea de la colère du ciel Breton, sans éviter pour autant la quasi absence de spectateurs).
Sinon, une remorque, c'est trop haut, c'est trop peu profond, et surtout, c'est très moche! Ajoutez un bon éclairage au néon blanc et vous avez là, de quoi annuler tout effet spectaculaire.
Et c'est pô fini! Des remorques comme la nôtre, il y en avait neuf dans la bourgade. Toutes très proches les unes des autres, ce qui ajoutait à la difficulté d'une performance réussie pour les "artistes"? Eh oui car, à la moindre baisse d'intensité dans une chanson, la furie d'un groupe de punk rock-néo-métal à notre droite, ou les chants d'un autre groupe de celtico-bourré-Breton à notre gauche, s'invitait dans le set, créant du même coup, une dépitante cacophonie.

LesBasDeJeanne2

On continue?
MachunPlastique
Pour finir, et après avoir joué presque 4 heures (pour les 2 groupes, oui, Machun est un groupe), les mêmes personnes de l'organisation, fort sympathique l'après-midi, devinrent aigries, estimant le temps de jeux trop court, s'étonnant qu'un musicien puisse, au bout de plusieurs heures, éprouver quelque fatigue. Ben ouais, la musique, c'est quand même un truc de feignant non? Jusqu'à l'apothéose : Un garçon tout à fait courtois (membre du comité) à qui Machun avait demandé l'après midi, s'il pouvait garer son vieux break devant son humble demeure (et qui avait accepté), devint à cette heure avancée de la journée, agressif (bourré quoi, ou bête, ou les deux?) : "tu vas dégager ta voiture de chez moâ!" (hips!)
Machun ne souhaitant pas pratiquer le mode de communication de cet autochtone, décida, dans sa grande couardise, d'accéder à la requête de ce ............. beauf.
Et c'est le départ, sans même aller chercher la paye. Je laissais cette délicate mission à Nono et Fredo (tiens!?"Fredo", ce prénom me dit quelque chose...!??), respectivement chanteur/guitariste et guitariste/choriste des "Bas de Jeanne". Bon courage à eux!

Quand on pense que Machun voulait être chauffeur routier quand il était petit... Fasciné par la longueur des remorques, la puissance des tracteurs........... ?.:,/.§;:,!

Posté par machun à 16:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Loin d'être acteur

    Salut,

    Tu auras en tout cas fait au moins deux heureux qui te découvraient après leur passage à eux sur la semi voisine.
    Je serai ravi de t'écouter plus et dans de meilleurs conditions.
    Bravo !

    Bon courage et bonne route.

    Joël

    Posté par Joël, 08 juin 2009 à 13:07 | | Répondre
Nouveau commentaire